Sélectionner une page

philosophie

Tout Simplement crée, fabrique et diffuse depuis 1996 des objets design dans un esprit où esthétique, fonction et qualité sont intimement liées. « cache-cache », « le crayon aimant », « pince-mi »… ces noms malicieux révèlent des objets astucieux avec une vraie fonction : un vase en carton recyclé, un crayon de papier magnétique, une pince pour fermer les sachets,…

Au-delà de leur dimension créative, les objets Tout Simplement s’inscrivent dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise : utilisation de matériaux nobles et éco-responsables (bois certifié, carton recyclé), approvisionnement local (bois du Jura issu des forêts gérées), maintien et valorisation des savoir-faire régionaux (la moitié des fournisseurs sont en Franche-Comté), contribution à l’économie sociale et solidaire (travailleurs en situation de handicap, emplois de proximité).

savoir-faire

Tout Simplement s’appuie sur près de vingt années d’expérience et des compétences lui permettant de couvrir l’ensemble des étapes de conception d’un objet, depuis son étude détaillée et son développement, jusqu’à sa réalisation.

« Au pays du beau et de l’exigence » Tout Simplement fabrique ses objets au coeur du massif jurassien, berceau de l’horlogerie, des micro techniques et du travail du bois. Cette richesse de savoir faire se retrouve au coeur de ses créations : utilisation du bois de hêtre du Jura (pince-mi, boule magnet), finesse et précision de la découpe inox permettant la restitution méticuleuse des détails d’un objet (poya suisse), d’un bâtiment (Tour Eiffel).

« La recherche de l’excellence » Ce souci de qualité et d’exigence dans la fabrication des objets se retrouve à toutes les étapes. Chaque objet Tout Simplement est assemblé, monté et conditionné à la main et en devient presque unique. Cette valorisation du travail à la main contribue pour une grande part à l’esthétique et à la qualité du produit fini.

“L’horloger” de l’objet design séduit le Louvre, le MoMA, l’émir du Qatar…

Inspiration À Morteau, l’entreprise “Tout simplement” dirigée par le designer Philippe Ferreux alimente les boutiques des plus grands musées au monde. Faits main, les marque-pages, magnets ou cartes de vœux… reflètent la rigueur du Haut-Doubs.

De la fenêtre de son bureau, à Morteau, Philippe Ferreux entrevoit au loin un troupeau de montbéliardes pâturant dans l’herbe verte. C’est ici, au cœur du berceau de l’horlogerie, que le designer a installé en 1996 sa société de création d’objets de décoration. Ici qu’il puise son inspiration et trouve les compétences. Formé à l’école du bois de Mouchard, il a créé par exemple la Tour Eiffel en modèle réduit sur de l’inox, la porte du château de Versailles, la pyramide du Louvre… Il a également inventé le crayon de papier renfermant un aimant qui peut s’accrocher sur les surfaces métalliques ou des packagings pour des marques, des présentoirs. Les réalisations, fines et raffinées, sont vendues dans les boutiques officielles des musées entre 8 et 20 euros, voire davantage. “L’an dernier, suite aux attentats, nous avons connu une forte baisse d’activité. Aujourd’hui, ça repart. Depuis un an, nous travaillons avec la Tour Eiffel. Nous déclinons l’édifice en marque-pages, porte-photos. Nous travaillons aussi avec le MoMA. (musée d’art moderne de New-York), le musée Van Gogh (Amsterdam), l’Atomium (Bruxelles), le musée Rodin (Paris), Versailles…” témoigne Philippe Ferreux. Ce marché, il l’a conquis grâce à sa notoriété. Le ministère de la Culture lui a rendu service en demandant aux sites français des produits “Made in France” et non “Made in China”. Voir l’article

 

Pin It on Pinterest

Share This